DECEMBRE

Nous indiquons ici les saints fêtés cette année en décembre, en mettant plus particulièrement en lumière leur lien éventuel avec le Carmel.

3 décembre
Saint François Xavier

Jésuite, Patron des missions avec sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Navarrais d'origine, rien ne prédisposait le fougueux jeune homme qui étudiait à Paris à se lier avec le basque Ignace de Loyola, ancien militaire de treize ans son aîné. C'est ce qui advint pourtant, pour la plus grande gloire de Dieu, et François devient un des premiers membres de la "Compagnie de Jésus" en 1534.
Sept ans plus tard, il remplace au pied levé un autre frère choisi pour partir aux Indes portugaises et retenu par la maladie. François va accomplir en onze ans une "course de géant" : l'Inde, Ceylan, les Moluques, le Japon, avant de mourir seul, à quarante-six ans, aux portes de la Chine...

J'ai très souvent eu l'idée de parcourir toutes les universités d'Europe, et d'abord celle de Paris, pour hurler partout d'une manière folle et pousser ceux qui ont plus de doctrine que de charité en leur disant: "Hélas, quel nombre énorme d'âmes exclues du ciel par votre faute !"

Beaucoup d'entre eux, bouleversés par cette pensée, aidés par la méditation des choses divines, s'entraîneraient à écouter ce que le Seigneur dit en eux et, en rejetant leurs ambitions et leurs affaires humaines, ils se soumettraient tout entiers, définitivement, à la volonté et au décret de Dieu. Oui, ils crieraient du fond du coeur:
"Seigneur, me voici; que veux-tu que je fasse ? Envoie-moi n'importe où tu voudras, même jusque dans les Indes."

Pour en savoir plus sur François Xavier.

4
Saint Jean Damascène

Docteur de l'Eglise


Vers 700, un haut fonctionnaire à la cour du calife devient moine sur le tard, dit-on, à la cinquantaine. Il se nomme Jean. Il se retira dans le désert entre Jérusalem et la Mer morte. Jean de Damas est le dernier des Pères (grecs) de l'Eglise. Son oeuvre littéraire (De la foi orthodoxe) présente une synthèse de la foi chrétienne. Jean de Damas fut le défenseur des saintes images, faisant montre d'une grande indépendance par rapport au pouvoir, qui s'immiscait alors dans les affaires de doctrine. Il mourut vers 750, avant le Concile de Constantinople (787), qui légitima les icônes et fit acclamer en session Jean de Damas...

Je ne fais pas passer la majesté de l'Empereur avant la vérité... Puisque Dieu a voulu se faire voir, dessine-le sur des tableaux, et montre-le, pour que je le voie. Représente son abaissement ineffable, sa naissance de la vierge, son baptême dans le Jourdain, sa transfiguration au Thabor, ses souffrances qui nous ont libérés de la souffrance, sa mort, ses miracles, signes de sa nature divine, sa croix salutaire, sa sépulture, sa résurrection, sa montée au ciel. Ecris tout cela par la parole, écris tout cela par les couleurs. N'aie pas peur...

7
Saint Ambroise de Milan
Evêque

Ambroise est né vers 339 à Trêves ; il est fils de préfet, et on peut lui prévoir une brillante carrière politique. Comme souvent à l'époque, il n'a pas été baptisé enfant, alors que sa famille est chrétienne. C'est en tant qu'administrateur impérial qu'il va à Milan et qu'il y rétablit la concorde. Le peuple l'acclame évêque; il a trente-quatre ans environ. Il se fait sa propre formation chrétienne et scrute les Ecritures : il en deviendra un des grands commentateurs. Il donne ses biens aux pauvres. Il enseigne. Il développe la liturgie et compose des chants. Sa renommée s'étend. Augustin sera aidé sur le chemin par ce grand pasteur, qui meurt en 397.

Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Oui, il y a lieu de pleurer pour toi, qui ne crois pas encore assez au Christ. Tu pleures ? Tu ne vois donc pas le Christ? Crois et tu le verras. Le Christ est tout proche. Il est là près de toi. Jamais à ceux qui le cherchent il ne fait défaut. Pourquoi pleures-tu ? Il n'est nulle raison de pleurer si tu es rendue digne de Dieu en devenant ardente dans la foi.
Qui cherches-tu ? Ne le vois-tu pas: le Christ est là!
Ne vois-tu pas le Christ: il est la force de Dieu, il est la sagesse de Dieu, le Christ est la sainteté, le Christ est la chasteté, le Christ est l'intégrité. Il est né de la Vierge, le Christ provient du Père, il est auprès du Père et toujours dans le Père, né de lui et non créé, il n'est pas séparé du Père, mais toujours aimé, vrai Dieu né du vrai Dieu.

8
L'immaculée conception de la Vierge Marie

"Dieu a préparé à son Fils une demeure digne de lui par la conception immaculée de la Vierge Marie, préservant celle-ci de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de son Fils" (Liturgie du XVe siècle... jusqu'à nos jours)

9
Saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin

Premier indien d'Amérique à être canonisé, non pas tant pour avoir vu la Vierge de Guadalupe lui apparaître que pour sa vie toute simple et toute sainte.

11
Sainte Maria Maravillas de Jesus
carmélite



Née en 1891 (la même année qu'Edith Stein) à Madrid, Maravillas entend tôt l'appel à se donner au Seigneur. Mais elle entre au carmel de l'Escorial en octobre 1919 seulement. Elle devient vite fondatrice (1924). En avance sur son temps, elle ouvre une maison pour recevoir les soeurs malades, elle est attentive aux besoins de la société espagnole. Après le Concile, elle montrera une obéissance joyeuse et exemplaire à suivre la nouvelle orientation, dans la liturgie comme dans le reste. Elle meurt en 1974 et fut canonisée par Jean-Paul II.

Si nous Lui sommes fidèles, notre capacité de L'aimer augmente chaque jour. Quel bonheur !


13
Sainte Lucie

De Lucie, nous ne savons rien, sinon que son nom est "Lumière" et que les habitants de Syracuse la vénère depuis le Ve siècle. Peut-être subit-elle le martyre sous la grande persécution ordonnée par l'empereur Dioclétien (304), juste avant que la foi chrétienne ne soit autorisée dans l'empire romain. En tout cas, les peuples scandinaves l'ont aussi adoptée ; elle témoigne que la foi des martyres est lumière au plus fort de la nuit.

14
Saint Jean de la Croix
Carme et Docteur de l'Eglise



Adoration du saint Sacrement de 9 h à 18 heures dans la chapelle de notre carmel

Jean vit, orphelin de père, dans des conditions de précarité au sein d'une famille très unie ; il aime soigner les pauvres dans un hôpital de Medina del Campo ; il a vingt-et-un an. Nous sommes en 1563. Il entre au couvent des carmes, fondé depuis peu en la ville. Fervent, travailleur, il fait de brillantes études à Salamanque, une grande université d'alors. Mais il rêve de la Chartreuse. C'est alors qu'il rencontre Thérèse de Jésus, qui lui parle de la réforme du Carmel qu'elle amorce. Jean devient ainsi le premier carme déchaux. Au contact de l'humanisme de la Madre, l'austère étudiant acquiert maturité et mesure: il va être appelé à devenir formateur, bâtisseur, fondateur, père spirituel. Emprisonné à Tolède lors de difficultés entre les carmes "mitigés" et les "réformés", Jean de la Croix va vivre une sombre incarcération qui sera la source d'inspiration jaillissante de tous ses poèmes. Sa sensibilité vive, la puissance de ses images, la limpidité de son amour de Dieu font de ce fils de tisserands un des plus grands poètes castillans.

Pourquoi diffères-tu?
Pourquoi attends-tu ?
Dès maintenant tu peux aimer Dieu dans ton coeur.

Un aspect méconnu de Jean : l'humour
Une parole de Jean à méditer.
Pour en savoir plus sur Jean de la Croix, rendez-vous sur le site du Carmel de France

16
Bienheureuse Marie des Anges
Carmélite

Du 17 au 24
La liturgie nous invite à fixer notre regard sur la venue du Christ...


25
Nativité du Seigneur


Dans l'empire romain des premiers siècles, on fêtait ce jour-là le "jour du soleil invaincu" (dies solis invicti). Les chrétiens y ont transposé la célébration de la naissance de Jésus de Nazareth, lui qui est le véritable Soleil levant. Dieu s'est fait homme : l'incarnation reste le message le plus original du monothéisme chrétien, trinitaire. Le Dieu transcendant est aussi le Tout-Proche, il devient pour nous le Très-Bas.



26
Saint Etienne
Premier des martyrs

La mort d'Etienne, racontée dans les Actes des Apôtres, nous présente ce que doit être la vie et la mort d'un chrétien : à la ressemblance du Christ.

Tout près du Sauveur nouveau-né, nous voyons saint Etienne. Qu'est-ce qui a valu cette place d'honneur à celui qui le premier a rendu au Crucifié le témoignage du sang ? Il a accompli dans son ardeur ce que le Seigneur déclara en entrant dans le monde : "Tu m'as donné un corps. Me voici, je viens faire ta volonté." Il a pratiqué l'obéissance parfaite, qui plonge ses racines dans l'amour et s'extériorise dans l'amour. Il a marché sur les traces du Seigneur en ce qui, selon la naure, est peut-être pour le coeur humain le plus difficile, qui semble même impossible : il a accompli le commandement de l'amour des ennemis.
Edith Stein

27
Saint Jean l'Evangéliste


Le Verbe s'est fait chair; il a demeuré chez nous.

28
Les saints innocents

A travers les enfants tués à Bethléem à cause de la fureur d'Hérode, nous prions pour tous les innocents victimes de la haine et de la violence et pour leur lien mystérieux avec le Christ en sa passion.

29
Saint Thomas Becket
Evêque et martyr



Avant de devenir évêque de Cantorbury en 1162, Thomas Becket n'avait rien d'un homme d'Eglise ; certes il était prêtre mais il était surtout chancelier du royaume, bon juriste et ami du roi. Contrairement aux espoirs de ce dernier, Thomas allait devenir un vrai défenseur de l'indépendance de l'Eglise face au pouvoir royal.
T.S. Eliott tira de son histoire une pièce fameuse : "Meurtre dans la cathédrale". Car Thomas, gardant d'abord ses allures de grand seigneur hautain, va vivre une conversion évangélique et finir assassiné dans la cathédrale de Cantorbury...

31
Saint Sylvestre
Pape

Pape de 314 à 335, un des plus long pontificat du premier millénaire, Sylvestre vit l'affermissement de l'Eglise après les persécutions et affronta la crise de l'hérésie arienne ; il construisit les basiliques du Latran, ainsi que celles de Saint Pierre et de Saint Paul sur leurs tombes.