OCTOBRE

Nous indiquons ici les saints fêtés cette année en octobre, en mettant plus particulièrement en lumière leur lien éventuel avec le Carmel.



Ainsi en est-il dans le monde des âmes,
qui est le jardin de Jésus.
Il a voulu créer les grands saints
qui peuvent être comparés au Lys et aux roses mais
il en a créé aussi de plus petits et
ceux-ci doivent se contenter d'être des pâquerettes ou des violettes
destinées à réjouir les regards du Bon Dieu.
Sainte Thérèse

1er octobre :
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la sainte-Face
De l'ordre du Carmel
Docteur de l'Eglise, Patronne universelle des missions
Patronne secondaire de la France

La "petite voie" que Thérèse a enseignée par sa vie et ses écrits n'est autre que le rude et joyeux chemin des Béatitudes, suivi dans le détail du quotidien avec une radicalité d'enfant.
En mourant à 24 ans, après 9 ans de vie au Carmel, elle a eu un parcours-éclair grâce à "l'ascenseur" de la Miséricorde ! Sa carrière posthume est elle aussi exceptionnelle !
"Ma vocation, enfin je l'ai trouvée ! Ma vocation, c'est l'amour. Oui j'ai trouvé ma place au sein de l'Eglise: dans le coeur de l'Eglise, ma Mère, je serai l'Amour."
Ce que Petite Thérèse nous dit de l'oraison ...


2
Les saints anges gardiens

Présents en beaucoup de passages bibliques, jusque dans les paroles de Jésus (Mt 18, 10), les anges nous gardent. Apprenons d'eux à vivre dans la louange et avec le regard tourné sans cesse vers notre Père des cieux...


O toi qui traverses l'espace
Plus promptement que les éclairs,
Je t'en supplie, vole à ma place
Auprès de ceux qui me sont chers;
De ton aile sèche leurs larmes
Chante combien Jésus est bon.

Petite Thérèse ("A mon ange gardien")



4
Saint François d'Assise

Jour où mourut notre mère sainte Thérèse de Jésus (1582)
et où fut portée en terre sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (1897)

Sainte Thérèse avait grande dévotion pour saint Francois ; ce fut l'idéal franciscain qui l'inspira pour établir ces monastères en grande pauvreté et c'est le soutien d'un saint franciscain, saint Pierre d'Alcantara, qui le rendit possible.

Pour découvrir le site de la famille franciscaine: cliquer ici

6
Saint Bruno
religieux


Chanoine et professeur, Bruno entendit l'appel à une vie de solitude et de silence. Abandonnant sa chaire, il partit pour la Chartreuse vers 1080. A l'appel du pape, il dut la quitter pour servir l'Eglise à Rome. Il retourna ensuite dans un désert de Calabre où il mourut. Pour découvrir le site de la famille cartusienne: cliquer ici


7
Notre-Dame du Rosaire


Cette date du 7 octobre fut choisie pour la fête du Rosaire à cause de la victoire de Lépante, remportée par les chrétiens sur les Turcs en 1571 grâce à la protection de la Vierge, selon la tradition.
En cette même année 1571, Thérèse d'Avila (qui ne parle pas de Lépante) est chargée du priorat dans son ancien monastère de l'Incarnation, qu'elle a quitté pour fonder son premier carmel réformé. A peine arrivée, elle met la statue de la Vierge à sa place de prieure pour montrer à ses soeurs que Marie est la maîtresse des lieux et la gardienne de leur vie. C'est peut-être cette manière d'aborder Marie qui peut davantage nous aider à nous mettre aujourd'hui sous sa protection...


9
Saint Denis
Evêque et martyr


Saint Denis, évêque de Paris, subit le martyre à Montmartre vers 250-260. Le corps du martyr fut déposé là où devait s'élever la basilique de Saint-Denis. (Vous pouvez l'admirer sur le site du diocèse de Saint Denis ).

Des traditions plus tardives lui ont aussi attribué la rédaction des écrits mystiques du Pseudo-Denys, si chers à la tradition carmélitaine.
"Souvenez-vous, mes sœurs, d'honorer beaucoup saint Denis. Il n'y a point de doute qu'ayant demeuré ici longtemps, ce n'a pas été sans endurer beaucoup de travaux pour établir la grâce dans les âmes. Nous devons nous estimer heureuses d'être en un lieu où un si grand saint a tant honoré le Fils de Dieu par ses souffrances"
(Mère Madeleine de Saint-Joseph, une des premières carmélites françaises)

14
Saint Calliste 1er
Pape et martyr



Dès l'office du soir, nous commencons à fêter notre mère sainte Thérèse

15
NOTRE MERE SAINTE THERESE DE JESUS
Docteur de l'Eglise



"Servez gratuitement comme font les chevaliers pour leur Roi" (Lettre 403)
Ce que notre mère sainte Thérèse nous dit des demeures de l'âme et du chemin de l' oraison et comment elle nous commente l'Ecriture .

Pour découvrir le site de la famille carmélitaine: cliquer ici.

Du 16 au 23
Semaine universelle des Missions


"O charité de ceux qui aiment véritablement ce Seigneur et le connaissent ! Ils ne se reposeront guère s'ils voient qu'il dépend d'eux d'aider une seule âme à progresser et à aimer Dieu davantage, de la consoler ou de l'écarter d'un danger."
"O mes soeurs dans le Christ! Aidez-moi à supplier le Seigneur ; c'est dans ce but qu'il vous a réunies ici ; telle est votre vocation, telles doivent être vos affaires, tel doit être l'objet incessant de vos désirs et de vos instances "
(sainte Thérèse)


16
Sainte Marguerite-Marie Alacoque


En 1675, le Christ dévoilait les secrets de son coeur à une jeune religieuse de Paray-le-Monial. Elle allait être soutenue dans sa mission par le Père Claude de la Colombière, jésuite. Telle fut l'origine d'un renouveau de la dévotion au Sacré-Coeur, qui allait, entre autres, donner à Paris une basilique...
En 1875, l'archevêque de Paris déclare, en bénissant le chantier de la Basilique: "C'est ici que sont les martyrs, c'est ici que le Sacré-Coeur doit régner et attirer tout à Lui."
En 1914, le cardinal Amette, archevêque de Paris, rend visite à la prieure de Paray-le-Monial, Mère Marie de Jésus (Mercier), et lui déclare: "Je ne considérerai comme achevée l'oeuvre du Voeu National que lorsque j'aurai près de la Basilique un carmel où la prière sera incessante." Ce qui fut fait en 1928 (Voir notre histoire).

17
Saint Ignace d'Antioche
Evêque et martyr

Evêque d'Antioche sous la persécution de l'empereur Trajan, en 107, Ignace refuse de sacrifier aux idoles et est envoyé à Rome pour y subir le martyre. En chemin, il écrit les sept lettres que nous connaissons de lui. Il nous rappelle que chaque chrétien est un porte-Christ et doit rester attentif à cette Présence en lui par une prière ininterrompue. Il invite aussi à la communion au sein de la communauté des croyants.

"Il n'y a plus en moi qu'une eau vive qui murmure:
Viens vers le Père."


18
Saint Luc
Evangéliste

19
Saint Jean de Brébeuf et Isaac Jogues
Prêtres, et leurs compagnons martyrs

En 1632 débarquaient en Amérique du Nord huit jésuites français. Six se dirigèrent vers les Hurons, en l'actuel Québec. Dès 1642, ils sont mis à la torture par les Iroquois antropophages et terriblement mutilés. Le père René Goupil en mourut tandis qu'Isaac Jogues s'échappa et continua son apostolat dans les souffrances du corps et de l'âme. A nouveau capturé en 1647, il fut assassiné après avoir été torturé encore.
Les autres pères jésuites étaient déjà morts en 1643. Le père Jean de Brébeuf fut plongé dans de l'eau bouillante par un Huron apostat, qui refit par dérision le geste du baptême. Leurs dispositions intérieures nous sont connues par les lettres qu'ils écrivirent. Le don de leur vie prouva par la suite que "le sang des martyrs est semence de chrétiens" quand la foi fleurit sur la terre du Québec...

23
Saint Jean de Capistran
Prêtre

24
Saint Antoine-Marie Claret
Evêque

28
Saint Simon et saint Jude
Apôtres

Nous devons à une question de Jude cette parole de Jésus, qui fit les délices de sainte Thérèse d'Avila:
"Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole; mon père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous y ferons notre demeure."

31
Dès l'office du soir, nous commencons à fêter la Toussaint