A quoi nous arrêtons-nous ? Quelle chose est capable de nous empêcher un seul instant de rechercher ce Seigneur, comme le faisait l'Epouse des Cantiques, par les rues et par les places publiques ?
(Sixièmes Demeures, chap. 4)
Ainsi, quand ce feu dont nous avons parlé n'est pas allumé dans la volonté et que l'on ne sent pas Dieu présent, il faut le chercher ; voilà ce que sa Majesté veut que nous fassions, à l'exemple de l'Epouse des Cantiques.
(Sixièmes Demeures, chap. 7)
"Mon Bien-Aimé est à moi, et moi à lui "
Je regarderai mon Bien-Aimé, et mon Bien-Aimé me regardera ! Il veillera à mes intérêts, et je veillerai aux siens !
(Poèsies, 4)

"Les grandes eaux ne pourront éteindre l'amour"
Lorsque Dieu vous appellera à boire de cette eau, vous goûterez ce que je dis. Vous comprendrez comment le véritable amour de Dieu, s'il est fort, s'il est libre des choses de la terre et prend son vol au-dessus d'elles, est incontestablement le maître des éléments et du monde.
Quant à l'eau qui tire son origine d'ici-bas, soyez sans crainte, elle n'éteindra pas ce feu de l'amour de Dieu
(Chemin de perfection, chap. 21)