Quelle folie de vous faire l'éloge de l'humilité et de la mortification, quand le Roi de Gloire les a tant exaltées et qu'Il les a si bien consacrées par tant de souffrances ! Courage ! C'est le moment de faire effort et de sortir de la terre d'Egypte. Lorsque nous aurons trouvé ces vertus, nous aurons trouvé la manne ; toutes les choses seront pleines de saveur pour nous. Quelque amères qu'elles soient aux gens du monde, elles nous paraîtront pleines de douceur.
(Chemin de perfection, 11)
Ah ! mon Maître ! que ton assistance est nécessaire ! Sans elle, rien n'est possibe ! Au nom de ta miséricorde, ne permets pas que cette âme soit trompée et renonce à son projet ! Donne-lui la lumière pour reconnaître que de sa persévérance dépend tout son bien et pour savoir s'éloigner des compagnies dangereuses. A quiconque en est là, il sera très profitable de fréquenter des personnes qui s'adonnent à la vie spirituelle, et de se lier, non seulement avec les personnes qui habitent les mêmes Demeures, mais encore avec celles qui sont plus avancées. On trouvera dans leur compagnie un grand secours, et à force de les fréquenter, on finira peut-être par les rejoindre. Mais il faut être continuellement sur ses gardes pour ne pas se laisser vaincre. Si le démon voit l'âme fermement résolue à perdre la vie, le repos et tout ce qu'il présente de séduisant plutôt que de retourner en arrière, il lâchera prise beaucoup plus vite.
Voici une remarque que j'ai déjà faite ailleurs mais elle est si importante que je la répète ici. il faut s'engager sur la route sans penser aux consolations : ce serait une manière trop basse d'entreprendre la construction d'un édifice si magnifique. Ceux qui construisent sur le sable verront crouler leur édifice ; ils n'en finiront jamais avec les craintes et les tentations. Et, en effet, ce ne sont pas encore ici les Demeures où la manne tombe du ciel. C'est dans les Demeures plus intérieures, là où tout a bon goût car l'âme ne veut que ce que Dieu veut.
(Deuxièmes Demeures)